Les chiens de Tchernobyl

Environ 300 chiens errants vivent actuellement dans la zone d’exclusion autour de Tchernobyl. Ces animaux sont les descendants de ceux restés sur place après la catastrophe nucléaire de 1986.

Tchernobyl a été une catastrophe planétaire pour les humains, mais pas seulement

Le 26 avril 1986, un des réacteurs nucléaires de Tchernobyl explose, et des milliers de personnes doivent être évacuées de toute urgence avec pour obligation de ne pas prendre leurs animaux de compagnie & de les laisser sur place.

Ils pensaient alors revenir quelques jours plus tard pour les retrouver, mais malheureusement ils n’y retourneront jamais & ne reverront plus leurs compagnons. L’armée est ensuite envoyée pour les abattre, à cause du risque de contamination mais certains ont survécus.

33 ans plus tard, que sont devenus ces chiens et leur descendance ?

C’est la question à laquelle Léa Camilleri a voulu répondre à travers son documentaire «Dogs of Chernobyl, The Untold Story», disponible sur sa page Youtube.

Pour raconter cette histoire, elle s’est rendue directement sur place pour rejoindre l’association CFF (Clean Futures Fund) qui porte secours aux chiens de Tchernobyl depuis 2017. 

Cette association s’occupe du nourrissage, de la vaccination, de l’identification, de la stérilisation, etc…

D’ailleurs, ce sont une cinquantaine de chiots qui ont pu sortir de la zone et être adoptés grâce à eux !

Grâce à ce documentaire, on y découvre les incroyables ressources que possèdent ces survivants, évoluant dans un environnement hostile dans laquelle ils doivent redoubler d’intelligence chaque jour pour vivre.