Return to site

Le charme discret de l'intestin du lapin

Une réponse à toutes les questions que se posent les propriétaires de lapins sur l'intestin de leur animal : anatomie, digestion, occlusion intestinale, physiologie, médecine préventive, etc. tout y passe !

· lapin,Propriétaire

Après le succès fou de notre 1er Live (🤩) avec le Docteur Coquelle, on tenait absolument à donner une réponse aux nombreuses questions posées, pour lesquelles on n'a pas eu le temps de répondre.

Pour les nouveaux arrivés : on a organisé, début Janvier 2018, notre premier évènement spécifique pour les propriétaires de lapins, à Paris. Durant cet après-midi, le docteur Coquelle, experte qui exerce exclusivement auprès des NAC, nous a fait l'honneur (😍) d'intervenir sur un sujet qui préoccupe tous les propriétaires : l'intestin de leur lapin.

Hop, avant de commencer, voilà le lien pour voir ou revoir le Live : Le Live ici

<> Question au sujet d'une flore intestinale fragile

--> Mon lapin a une flore intestinale assez fragile malgré un régime alimentaire constant et équilibré, ce qui entraîne régulièrement des coliques voire, parfois, des épisodes de diarrhée (sans gravité fort heureusement). Comment puis-je rétablir sa flore intestinale de manière efficace et sur le long terme ?

La 1ère chose à faire est de consulter un vétérinaire spécialisé pour réaliser des examens complémentaires et ainsi exclure certaines maladies chroniques digestives ou extradigestives. 👩‍⚕️

Petit exemple : le surpoids peut être la cause d’une inconstance de transit, tout aussi bien qu’une infection bactérienne à Lawsonia intracellularis, ou bien qu’une insuffisance rénale ou hépatique.

Ensuite, pour soutenir une flore intestinale fragile et réguler son transit, tu peux utiliser des compléments alimentaires naturels voire, des aliments à donner en parallèle de l'alimentation habituelle. Il existe en particulier une marque qui propose un foin aromatisé "intestinal" intéressant pour les lapins qui souffrent de coliques régulières. Tssst, voilà le lien du produit : Cunipic.

<> Question au sujet de la caecotrophie inconstante

--> Ma lapine ne mange pas tout le temps ses caecotrophes. Elle les laisse par terre puis les mange plus tard. Elle n’est pas en surpoids et ne mange pas trop. En revanche je l’ai sauvée d’une animalerie, donc peut être, est-ce lié à un problème de sevrage ?

Tout d'abord, ce n'est pas grave si ton lapin ne mange pas ses caecotrophes directement à l'anus. D'ailleurs, il n'y a normalement pas de lien avec le sevrage. Il est simplement intéressant d'éliminer une cause douloureuse comme la présence d'arthrose de la colonne qui dissuaderait parfois ton lapin d'aller les récupérer en se tournant vers son arrière train.

<> Question au sujet des facteurs d'arrêts de transit

--> Quels sont les facteurs qui peuvent engendrer un arrêt du transit ?

Hummm, tout d'abord : ils sont très nombreux et divers. Dommage ! 😉

Toute cause de douleur (fracture, douleur dentaire, douleur liée aux poils ingérés lors de la mue, otite...) peut être à l'origine d'un arrêt de transit.

Le stress et les déséquilibres alimentaires (ex : régime riche en matière grasse ou protéines, surpoids) tout comme l'ingestion de poils ou un corps étranger digestif peuvent également être à l'origine d'un arrêt de transit.

Enfin, toute cause de déshydratation pourra mener à un ralentissement puis un arrêt de transit : insuffisance rénale, cardiaque, maladie hépatique...

<> Questions au sujet des crottes 💩

--> Un lapin qui fait un blocage intestinal va-t-il quand même faire des caceotrophes ?

Et bien non, si ton lapin fait un blocage intestinal, il ne fabriquera pas non plus de caceotrophes.

--> Faut il s'inquiéter si parmi les crottes, il y en a des toutes petites, des normales et des plus grosses ?

Pour le docteur Coquelle, ça fait partie de la catégorie à surveiller. ⚠️

Ce n'est pas garanti mais cela peut être la conséquence d'un problème : dentaire, quantité d'aliments ingérés, déshydratation...

On va donc partir du principe que si tu constates ça sur 1 journée, ce n'est pas très grave. En revanche, si c'est régulier, il faut consulter ton vétérinaire.

--> Est ce que les crottes de forme pointue ou en poire sont un signe avant coureur d'un arrêt de transit ou d'une ingestion de poils ? Faut-il s'inquiéter lorsqu'elles ne sont pas strictement rondes ?

Sur un lapin qui s'alimente toujours, les crottes déformées peuvent être le signe d'une déshydratation. On les observe notamment lors de maladies dentaires. Dans ce cas pas d'inquiétude urgente, un complément de légumes riches en eau ou d'alimentation assistée peut suffire.

En revanche, si cela persiste quelques jours, on te recommande de consulter un vétérinaire.

Les selles en forme de poire peuvent aussi être dues à la mue. Et oui, on observe même parfois des selles reliées entre elles par des poils, selles dites en chapelet. Dans ce cas, le soutien avec un apport d'eau et de fibre supplémentaire (légume ou gavage) est une bonne idée en attendant de consulter un vétérinaire.

<> Questions au sujet des mouvements et du transit

--> Est-il vrai que le mouvement et l'exercice joue un grand rôle dans le maintien d'une bonne mobilité intestinale ? Et que les stases intestinales peuvent être dues à un manque d'exercice ?

Bien sûr, cela joue un grand rôle ! L'analogie la plus parlante est celle des personnes allitées durant plusieurs semaines, qui finissent par être constipées. 😕

En consultation vaccinale, lors de l'auscultation des borborygmes (petit mot technique pour désigner les bruits du ventre 😏), le docteur Coquelle pourrait presque prendre un pari sur l'alimentation (foin et verdure VS lapin fan de granulés) et l'activité du patient. Héhé, elle gagnerait souvent ! 😁

<> Question au sujet de la prévention des troubles

--> Quelle action pouvons nous mettre en place pour prévenir les troubles du transit ? Je pense à l'homéopathie ou phytothérapie par exemple

Une partie de la réponse se trouve dans l'encart sur la flore intestinale fragile. 😉

Le docteur Coquelle en profite pour rappeler que l'homéopathie n'a aucune efficacité démontrée (au contraire son inefficacité a été montrée récemment et les seuls résultats interprétés comme efficaces sont ceux du plus gros laboratoire vendeur d'homéopathie) à l'inverse de la phytothérapie par exemple. 🤔

Petit secret : elle est en train d'écrire un article à ce sujet, je te conseille d'aller t'inscrire à son blog pour recevoir une alerte quand il sortira : Dr Nacophile

<> Question au sujet des poils

--> Il ne se passe pas un jour sans que ma lapine fasse des crottes emmélées... que puis je faire contre cela (je la brosse déjà tous les jours) ?

❗️Toutes les brosses ne se valent pas ❗️

Celles ayant l'aspect d'un peigne de tondeuse sont sans aucun doute les plus efficaces, et dans ce cas, le brossage quotidien aidera sûrement.

Il existe également un complément alimentaire en tube aromatisé à la carotte qui favorise un bon drainage des poils dans le tube digestif, disponible auprès de ton vétérinaire. Voilà le lien : Fibreplex

Wahou, vous avez été trèèès nombreux à poser des questions 😮 La suite et fin des réponses le mois prochain pour un nouvel article de blog ! 👌

Pour info, on va rajouter petit à petit toutes ces informations sur notre chatbot pour compléter le contenu disponible. Alors, on se retrouve sur le bot : m.me/askovet 🙃

Clique👇 pour aller visiter le site du Docteur :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly